Programmation 2019-2020 :

Cycle 2

1er trimestre

Jour de fête, de Jacques Tati, 1949, France
Un petit bourg de la campagne française, à la fin des années quarante. Ses habitants : paysans, occupés à moissonner ou à soigner leurs animaux ; petits commerçants – boucher, boulanger, coiffeur, et bien sûr tenancier de café ; Monsieur le maire ; le facteur, François ; et, pour les observer tous avec une bienveillante malice, une vieille accompagnée d’une chèvre. L’histoire du film est celle de la perturbation que cause, dans ce monde figé, où chacun connaît tout le monde, où les comportements sont prévisibles et les êtres sans mystère, l’arrivée pour un jour des forains qui vont offrir la fête au village.
En savoir plus :
http://www.transmettrelecinema.com/film/jour-de-fete/
https://nanouk-ec.com/fichier/p_film/147/jour.de.fete.basse.def.pdf

2ème trimestre

Programme de courts métrages « Même pas peur »

AVEC :
Shopping, de Vladilien Vierny, 8’33 – fiction

Pendant les dernières minutes avant la fermeture du supermarché, un jeune garçon s’empresse
de terminer ses courses.
La Grosse bête, de Piere-Luc Granjon, 6’42 – animation
Dans le royaume, on raconte qu’une grosse bête vient vous manger au moment où on ne s’y
attend pas …
Le pain et la rue, de Abbas Kiarostami, 10’36 – fiction
Cherchant par tous les moyens à éviter un gros chien qui se trouve sur son chemin, un petit
garçon a finalement l’idée de l’amadouer en lui donnant une partie du pain qu’il rapportait à
la maison.
La Saint-Festin, de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand, 15’12 – animation
Hourahhh ! Demain c’est le 40 novembre ! C’est la Saint – Festin, la grande fête des ogres,
alors si vous n’avez pas encore attrapé d’enfant dépêchez-vous et bonne chasse !!!
Allez hop! de Juliette Bailly, 6’53 – animation
Une jeune femme monte sur un plongeoir. En se rapprochant du bord, elle se met à hésiter.
Plus elle attend, plus la peur monte en elle. Dans sa tête, défile toute une série d’excuses pour
éviter de se lancer. Jusqu’à ce que…
En savoir plus:
http://www.transmettrelecinema.com/film/courts-metrages-meme-pas-peur/

3ème trimestre

Princes et Princesses, de Michel Ocelot, France, 2000, animation
À la tombée de la nuit, entre des immeubles d’une ville moderne, une fille et un garçon se rejoignent dans la salle d’un cinéma abandonné. Avec la complicité de l’ancien projectionniste et sous l’oeil attentif d’un oiseau nocturne, ils s’inventent des histoires. Une abondante documentation consultée par ordinateur attise leur imagination. Chacun se dessine un costume qu’un robot confectionne sur mesure. Puis, ils passent derrière le rideau de scène pour interpréter les personnages de leur conte. L’écran s’allume à six reprises.
En savoir plus:
http://www.transmettrelecinema.com/film/princes-et-princesses/
https://nanouk-ec.com/fichier/p_film/196/princes.princesses.cahier.pdf

Cycle 3:

1er trimestre

Tout en haut du monde, de Rémi Chayé, 2016, France
1882, Saint-Pétersbourg. Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine. Explorateur renommé, concepteur d’un magnifique navire, le Davaï, il n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide de partir vers le Grand Nord, sur la piste de son grand-père pour
retrouver le fameux navire.
En savoir plus:
http://www.transmettrelecinema.com/film/tout-en-haut-du-monde/
https://nanouk-ec.com/fichier/p_film/374/tout.en.haut.du.monde.pdf

2ème trimestre

Programme de courts-métrages : PORTRAITS , 1965 / 2014,  France, Pays-Bas
Fiction, documentaire


AVEC :
Espace, d’Eléonor GILBERT, 2011

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent
lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un
problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne
trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme
adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une
géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.
La sole, entre l’eau et le sable, d’Angèle CHIODO, 2014
La sole est asymétrique. Une équipe de chercheurs a récemment tenté d’expliquer cette
énigme de l’Évolution…
Beppie, de Johan VAN DER KEUKEN, 1965
Beppie a dix ans. Issue d’un milieu ouvrier, c’est une vraie gamine d’Amsterdam, drôle,
pleine d’esprit. Spontanée, elle raconte pendant plusieurs mois ses aventures au cinéaste qui la
suit dans sa vie quotidienne. Avec une totale liberté d’approche et d’émotion personnelle
devant son sujet, Johan van der Keuken élabore en même temps qu’un portrait de l’enfant
celui de la ville.
En savoir plus:
https://nanouk-ec.com/fichier/p_film/392/cahier.portraits.pdf
http://www.transmettrelecinema.com/film/portraits/

3ème trimestre

Wadjda », Haifaa Al-Mansour, 2012 – Allemagne, Arabie Saoudite
Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des
jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.
http://www.transmettrelecinema.com/film/wadjda/
https://nanouk-ec.com/fichier/p_film/231/wadjda.hr.pdf

 

Retrouvez de nombreuses ressources sur les films sur la plate forme NANOUK, proposée par Les Enfants de cinéma. Cahiers pédagogiques, images ricochets, extraits de films en écho, le site est accessible aux enseignants après inscription, ainsi qu'aux familles pour les enfants partagent leurs découvertes dans Ecole et cinéma à leurs parents!

image-nanouk